Navegación – Mapa del sitio

Normes éditoriales

Dans ces consignes aux auteurs, sont soulignés en gras les points les plus fréquemment oubliés par les auteurs.

Dans l'intérêt de tous, nous prions les auteurs de lire très attentivement ces consignes.

Si vous manquez de temps, reportez-vous directement à la version abrégée des consignes.

Généralités

Les auteurs s'engagent moralement à ne pas fournir d'articles qui soient le réemploi littéral de fragments de leur thèse, qu'elle soit publiée ou non. Toute autre forme de plagiat est également prohibée.

Il est conseillé de limiter l’article à 30 000 signes (espaces compris).

Les résumés doivent comporter impérativement entre 800 et 1000 signes (espaces compris).

Les recensions d’ouvrages et comptes-rendus de colloques ou de journées d’étude doivent comporter entre 5 000 et 15 000 signes (espaces compris), soit de 2 à 4 pages.

Transmission de l’article

Enregistrer l’article exclusivement sous word 1997-2003, en .doc

Ne charger que des fichiers Word au format .doc (Lodel ne convertit pas correctement le format .docx ).

Si l'article fait partie d'un dossier, l'envoyer au coordonnateur du dossier.

Si c'est un article individuel destiné à la section Varia ou un compte-rendu, l'envoyer simultanément au responsable de la revue : cazal@univ-tlse2.fr

Présentation de l’article

Texte police 12 (les Cahiers de Framespa utilisent newtimes, mais vous pouvez utiliser n'importe quelle police courante).

Interligne 1,5, marges 3 cm.

Taper le texte sans feuille de style particulière (pas de mise en page, etc.).

Éviter tout soulignement dans le texte et tout emploi du gras.

Veiller à ce que les textes ne comportent pas d'espaces mal saisis qui entraîneraient des désordres, au moment de l'installation sur le logiciel de revues.org : ex. : dans une référence bibliographique, après un titre en italiques, il arrive que l'espace qui suit, et même la virgule et l'espace qui suivent, restent, par inadvertance, en italiques, ce qui provoquera un mot collé dans le texte mis en ligne. Pour éviter ce problème, faites apparaître les caractères non imprimables et vérifiez soigneusement les espaces se trouvant près des mots en italiques. Un espace saisi en gras par inadvertance entraîne le même type de problème.

Dans le texte et les références bibliographiques des notes de bas de page, ne pas écrire les noms propres en lettres capitales.

Pour les sigles (en capitales) ne pas mettre de points entre les lettres des sigles. Le sigle doit être développé au moins une fois, soit dans le texte, soit en note. Exemple : SAMF (Société archéologique du Midi de la France).

Ne pas oublier de mettre des espaces insécables entre les noms et prénoms, entre un nom de roi et son numéro, avant des parenthèses, avant des chiffres ou dates, entre « strophe » et numéro de strophe, entre « p. » et numéro de page, entre op. et cit. (op. cit), etc. , c'est-à-dire entre tous les éléments qui ne doivent pas être séparés à l'affichage en ligne.

Seuls les mots en langue différente de la langue du texte ou en langue ancienne doivent figurer en italiques.

Ne pas oublier de mettre les accents sur les majuscules (ex. : États-Unis. À l’origine, etc.).

Renvoi aux illustrations à l’intérieur du texte par : (Fig. 1), (Fig. 2), etc., (ne pas oublier l’espace insécable après Fig.). (Fig. 1) doit être isolé seul sur une ligne : ne pas insérer une figure au milieu d'une phrase.
Exemple :
Il s'agit en fait d'une ancienne demeure patricienne typique du Midi toulousain, le « château Tabar », autrefois à la tête d'un domaine rural absorbé par l'urbanisation.
(Fig. 1).

Emploi des traits d'union :

  • Trait d'union normal : -

  • Mais, pour encadrer une incise, employer exclusivement le tiret « demi-quadratin » : – (veiller à ne pas oublier les espaces insécables correspondants : – xxxxx –).

Titres-intertitres

Mettre si possible des intertitres (y compris « Introduction » et « Conclusion »), afin de faciliter la lisibilité du texte.

Pas plus de deux niveaux de titres.

Les numéroter de façon alphanumérique : 1, 1a, 1b, 1c, 2, 3...... (et non pas I, II, ou 1.1, 1.2, etc., pas de gras ni d'italiques pour les titres).

Ne jamais mettre un appel de note dans le titre de l'article ni dans les sous-titres.

Citations

Les citations dans la langue du texte sont en caractères romains (caractères droits) et entre guillemets.

Les citations en langue autre que celle du texte ou en langue ancienne sont en italiques et entre guillemets.

Seules les citations brèves sont insérées dans le texte avec des guillemets.

Les citations longues (plus de deux lignes) sont détachées du texte (paragraphe spécifique, en retrait sans guillemets et en police 11).

Pas de retrait d’alinéa au début de ces citations longues.

Pas d’espace entre le texte et les citations longues.

Même interligne pour les citations que pour le texte de l'article.

Marquer les retraits d'alinéas de façon manuelle.

Notes de bas de pages

Les notes en bas de pages seront numérotées automatiquement.

Les appels de notes doivent être placés avant toute ponctuation : ex., pour un appel de note concernant une citation courte insérée dans le texte entre guillemets : ...« ooo1 ». Et non pas ...« ooo ».1 ni ...« ooo »1.

Pas d’espace entre les notes.

Toute note doit commencer par une majuscule et se terminer par un point.

Ne pas commencer la note par un espace de type « alinéa », mais par un espace simple.

Police 10, interligne simple.

Références bibliographiques en notes de bas de pages

Toute citation doit donner lieu à une note bibliographique.

Pour un ouvrage, indiquer dans l’ordre suivant : prénom de l’auteur, nom en minuscules, titre de l’ouvrage en italiques, ville d’édition, éditeur, date d’édition, pages citées.

Mireille Mousnier, La Gascogne toulousaine aux XII-XIIIesiècles. Une dynamique sociale et spatiale, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1997, p. 366-380.

Pour un ouvrage collectif cité globalement :

Miguel Luis López-Guadalupe y Juan José Iglesias (coords.), Realidades conflictivas. Andalucía y América en la España del Barroco, Sevilla, Universidad de Sevilla, 2012.

Pour un article :

  • Si c'est un article dans une revue : prénom (en entier) et nom (en minuscules) de l'auteur de l'article, titre de l’article entre guillemets et en caractères romains, nom de la revue en italiques, année, numéro, pages.

Charles Higounet, « Un mémoire sur les péages de la Garonne au début du XIVe siècle », Annales du Midi, 1948-1949, t. 61, p. 320-324.

(La référence peut comporter aussi série, vol. , n° , etc.)

  • Si c'est un article dans un ouvrage collectif : prénom (développé en entier) et nom de l'auteur de l'article (en minuscules), titre de l’article entre guillemets et en caractères romains, « dans » prénom (en entier) et nom (en minuscules) du coordonnateur ou directeur de publication, (dir. ou dirs., s'ils sont plusieurs), titre de l'ouvrage collectif (en italiques), ville d’édition, éditeur, date d'édition, pages de l'article.

ex. : Hernán Otero, « Lettres à Léon. À propos des continuités et des ruptures des immigrants français en Argentine », dans Yves Frenette, Marcel Martel, John Willis (dirs.), Envoyer et recevoir. Lettres et correspondances dans les diasporas francophones, Sainte-Foy (Québec), Presses de l'Université Laval, 2006, p. 39-73.

Pour un ouvrage ou un article en ligne : si revue ou ouvrage papier numérisé, reprendre les indications mentionnées ci-dessous et ajouter entre parenthèses le lien du site : la référence exacte inscrite dans la barre d’adresse lors de la consultation en ligne. Si revue ou ouvrage uniquement en ligne indiquer le prénom et nom de l’auteur en minuscules puis la référence exacte inscrite dans la barre d’adresse lors de la consultation en ligne.

Exemple : Christian Sapin, « Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (du Ve au XIIe siècle) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre / BUCEMA [En ligne], 8 / 2004, mis en ligne le 07 février 2007, consulté le 14 janvier 2011. URL : http://cem.revues.org/index973.html.

Pour un ouvrage ou un article plusieurs fois cité : utiliser selon les cas, op. cit., art. cit., ou ibid.

Mireille Mousnier, op. cit., p. 380.
Ibid., p. 380.

Si plusieurs ouvrages de la même personne sont cités, citer à nouveau le début du titre, interrompu par des points de suspension, suivi de op. cit.

Si plusieurs références sont données dans une même note, elles doivent être séparées par un « ; ».

Pour citer des pages, ne pas mettre pp. 320-324, mais p. 320-324.

Attention : lorsque vous citez un titre d'article étranger, adoptez la ponctuation propre à la langue employée dans ce titre : écrire (sans espaces après les guillemets et avant les deux points) «Euroscepticism: What, Why and Where?» et NON PAS : « Euroscepticism : What, Why and Where ? ». Alors que pour citer, dans le texte de votre article, une phrase en anglais, vous devez mettre un espace entre les guillemets et la citation, car les guillemets suivent alors la logique du texte englobant français.

Quelques abréviations

Rappelons la façon d’écrire les siècles : xve siècle, avec e en exposant (et des chiffres romains en petites capitales). Mais seuls les chiffres romains de siècles sont en petites capitales, pas les chiffres romains employés pour les rois ou pour la numérotation de pages de préfaces ou de certains chapitres. Ne pas oublier de respecter cette règle aussi dans les notes de bas de page et dans les titres des ouvrages que vous citez.

  • Cf. : (à mettre en italiques) est à utiliser pour une comparaison. cf. sans majuscule si ce qui précède est une virgule.

  • Voir : à utiliser pour un renvoi.

  • ms. : manuscrit.

  • vol. : volume.

  • fol. : folio.

  • vo : verso.

  • Arch. nat. : Archives nationales.

  • Arch. dép. : Archives départementales plus nom du département en toutes lettres (Tarn-et-Garonne ou Haute-Garonne).

  • Arch. mun. : Archives municipales plus nom de la ville.

  • BnF. : Bibliothèque nationale de France.

  • Bibl. mun. : Bibliothèque municipale (plus nom de la ville).

  • Directeur d'ouvrage collectif, éditeur scientifique : dir. (pluriel : dirs.) Ex. : Pierre Laborie (dir.).

  • (sic) doit être en italiques, mais pas les parenthèses qui l'entourent.

  • etc. ne se met pas en italiques.

  • Art. cit. ne se met pas en italiques, op. cit. si. Ces abréviations ne portent une majuscule que si elles sont en début de phrase.

  • Numéro s'abrège en n° séparé du chiffre par un espace insécable : ex. : n° 3.

  • % est séparé du chiffre par un espace : ex. : 50 %.

Ne pas mettre de bibliographie en fin d'article

Illustrations (et autres documents)

Les illustrations (photographies, graphiques, tableaux, tout document iconographique...) ne doivent pas être insérées dans le corps du texte de l’article, ni toutes ensemble dans un document word. Elles doivent constituer chacune un fichier à part et être envoyées une par une.

Leur emplacement dans le texte doit être indiqué ainsi : (Fig. 1)

Format

Les tableaux doivent être en .doc, sous word 1997-2003,

Les photos en jpeg ou gif,

Le titre du fichier doit comporter le nom de l'auteur de l'article : ex. : Martin Fig. 1

Taille de l’image (en pixels) : les photos doivent faire au minimum 640 x 480 pixels et au maximum 1024 x 768 pixels.

Résolution de l’image : appliquer à l’image une résolution minimum de 72 pixels/pouces

Cas particulier : les extraits musicaux. Les auteurs souhaitant illustrer leurs articles avec des extraits musicaux devront proposer (s'ils sont libres de droits) des morceaux compatibles avec le logiciel de mise en ligne (LODEL) ou bien donner un lien renvoyant aux morceaux.

Les titres, les légendes d'images et les droits de reproduction doivent être fournis regroupés dans le document « utilitaires » :

ex. :
Rappel titre fichier : Martin Fig. 1
Titre illustration : Carte des camps de réfugiés dans le Sud-Ouest
Légende : Échelle au 1/ 100 000
Droits de reproduction : © Laure Teulières (ou cliché auteur, ou collection CORDAE-La Talvera ; Bnf/Gallica, etc.)

Présentation de l'auteur, résumés, mots-clés

Donner, dans le document intitulé « utilitaires + nom de l’auteur », les éléments suivants :

  • la présentation de l’auteur (en quelques lignes : titre, université, équipe de recherche, spécialité mail) ;

  • les 3 résumés de l’article en trois langues et leur titre ;

  • Les 5 mots-clés + mots-clés géographiques ;

  • les titres, légendes d'illustrations et droits de reproduction des images (voir ci-dessus).

1. Présentation de l’auteur

Très brève (de 2 à 5 lignes) : Nom, statut de l’auteur (doctorant, maître de conférences, professeur, etc.) ; lieu d’enseignement (ex. : Université Toulouse II-Le Mirail) ; laboratoire d’appartenance (ex. : FRAMESPA, UMR, etc.) ; mail de l’auteur.

2. Résumés

Donner les résumés en trois langues (français, anglais et espagnol. Ne pas oublier de traduire aussi le titre de l’article dans les trois langues.

3. Mots-clés

Donner 5 mots-clés maximum, dans chacune des trois langues (en français, anglais et espagnol).

Donner à part les mots-clés géographiques (5 mots de description géographique maximum, et uniquement en langue française). Si vous souhaitez voir figurer des traductions anglaises ou espagnoles de ces mots-clés géographiques, veuillez les insérer avec les mots-clés précédents.

Les mots-clés doivent être proposés au singulier. N'utilisez pas de majuscules pour les mots-clé. Séparez les mots-clés par une virgule. Pas de point à la fin.

Si vous êtes pressés : Consignes abrégées pour Les Cahiers de Framespa

Présentation

Document en .doc 1997-2003, pas de PDF.

Facultatif : texte en police 12, interligne 1,5.

Ne pas employer de feuille de style particulière.

Ne pas employer de soulignement dans le texte ni de gras.

Ne pas écrire les noms propres en lettres capitales.

Pour les sigles, ne pas mettre de points entre les lettres. Le sigle doit être développé au moins une fois, soit dans le texte, soit en note. Ex. : SAMF (Société archéologique du Midi de la France).

Mettre en italiques les mots en langue différente de celle du texte.

Mettre les accents sur les majuscules. Ex. : États-Unis. À l’origine.

Titres-intertitres

Ne pas employer plus de deux niveaux de titres.

Les numéroter de façon alphanumérique : 1, 2, 3... 1a, 1b, 1c... (pas de I, II, pas de 1.1, 1.2, etc., pas de gras ni d'italiques pour indiquer qu'il s'agit d'un titre).

Ex. : 1. Introduction, etc.

Citations

Les citations dans la langue du texte sont en caractères romains.

Les citations en langue autre que celle du texte sont en italiques.

Les citations brèves sont insérées dans le texte avec des guillemets.

Les citations longues (plus de deux lignes) sont détachées du texte en retrait.

Pas de retrait d’alinéa au début de ces citations longues.

Notes de bas de page

Insérer automatiquement, police 10, interligne simple.

Les appels de notes doivent être placés avant toute ponctuation.

Références bibliographiques en notes de bas de pages

Toute citation doit donner lieu à une note bibliographique.

Pour un ouvrage :

Ex. : Mireille Mousnier, La Gascogne toulousaine aux XII-XIIIe siècles, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1997, p. 366-380.

Pour un ouvrage collectif cité globalement :

Miguel Luis López-Guadalupe y Juan José Iglesias (coords.), Realidades conflictivas. Andalucía y América en la España del Barroco, Sevilla, Universidad de Sevilla, 2012.

Pour un article :

  • Si c'est un article dans une revue :
    Ex. : Charles Higounet, « Un mémoire sur les péages de la Garonne au début du xive siècle », Annales du Midi, 1948-1949, t. 61, p. 320-324.
    (La référence peut comporter aussi série, vol. , n° , etc.)

  • Si c'est un article dans un ouvrage collectif :
    Ex. : Hernán Otero, « Lettres à Léon. À propos des continuités et des ruptures des immigrants français en Argentine », dans Envoyer et recevoir. Lettres et correspondances dans les diasporas francophones, Yves Frenette, Marcel Martel, John Willis (dirs.), Sainte-Foy (Québec), Presses de l'Université Laval, 2006, p. 39-73.

Pour un article en ligne :

  • s'il s'agit d'une revue sur papier et également numérisée, mettre les indications habituelles et ajouter entre parenthèses le lien du site ;

  • si la revue est uniquement en ligne, indiquer le prénom et nom de l’auteur en minuscules, puis la référence exacte de la consultation en ligne.
    Ex. : Christian Sapin, « Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (du ve au xiie siècle) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre / BUCEMA [En ligne], 8 / 2004, mis en ligne le 07 février 2007, consulté le 14 janvier 2011. URL : http://cem.revues.org/index973.html.

Pour un ouvrage ou un article plusieurs fois cité : utiliser selon les cas, op. cit., art. cit., ou ibid.
Ex. : Mireille Mousnier, op. cit., p. 380.
Ibid., p. 380.

Si plusieurs références sont données dans une même note, elles doivent être séparées par un point-virgule.

Pour citer des pages, ne pas mettre pp. 320-324, mais p. 320-324.

Lorsque vous citez un titre d'article, adoptez la ponctuation propre à la langue employée dans ce titre.

Ne pas mettre de bibliographie en fin d'article

Illustrations (et autres documents)

Les illustrations (photographies, graphiques, tableaux, tout document iconographique...) ne doivent pas être insérées dans le corps du texte de l’article, ni être réunies toutes ensemble dans un document word, mais constituer chacune un fichier à part.

Le titre de ces fichiers doit comporter le nom de l'auteur : ex. : Martin Fig. 1

Renvoi aux illustrations à l’intérieur du texte par : (fig. 1), (fig. 2), etc.

Format :

Les tableaux doivent être proposés en doc word 1997-2003.

Les photos en jpeg ou gif.

Les titres, les légendes d'images et les droits de copyright doivent être fournis regroupés dans le document « utilitaires » ?

Ex. :
Titre : Figure 1
Légende : Mosquée Salam
Droits de reproduction : cliché Jack Thomas (ou cliché auteur, ou collection CORDAE-La Talvera ; Bnf/Gallica, etc.)

Taille des photos (en pixels) : les photos doivent faire au minimum 640 x 480 pixels et au maximum 1024 x 768 pixels.

Résolution de l’image : appliquer à l’image une résolution minimum de 72 pixels/pouces

Donner, dans un document intitulé « utilitaires + nom de l’auteur » :

  • une présentation de l’auteur, très brève (de 2 à 5 lignes) : nom, statut de l’auteur (maître de conférences, professeur, etc.), lieu d’enseignement, laboratoire d’appartenance, mail de l’auteur ;

  • les titres, légendes d'illustrations et droits de reproduction des illustrations ;

  • les mots-clés (5 mots-clés maximum).

  • Logo Les Cahiers de Framespa
  • Logo France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs
  • Logo Université Toulouse – Jean Jaurès
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Les cahiers de Revues.org